Suivez-nous sur
  • 02 28 25 08 39
  • Du lundi au vendredi de 8h00 à 18h15
  • contact[at]batis.group

Les contours du futur DPE se précisent…


Date de publication : 13/03/2019

Nous en parlions il y a quelques semaines, les diagnostiqueurs immobiliers ont été mis à contributionpour exprimer leur point de vue sur la réforme du DPE actuellement en cours d’élaboration. Une réunion plénière a permis à la DHUP de présenter les premiers résultats.

Des confirmations et un consensus

Environ deux cents contributions ont été reçues par la Direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP), direction rattachée au Ministère de la Transition écologique et solidaire. Parmi ces contributions déposées depuis le début de l’année, de nombreuses émanent de diagnostiqueurs immobiliers et de leurs représentants, mais les organismes de formation et de certification ont bien évidemment fait part de leur point de vue. L’analyse et le croisement de ces contributions semblent confirmer les pistes évoquées préalablement pour améliorer le DPE à courte échéance. Ainsi, redéfinir la méthode de calcul conventionnelle apparait comme la mesure la plus attendue. Il est aussi question de son élargissement à tous les bâtiments d’habitation, marquant ainsi l’abandon de la méthode sur factures trop conditionnée par le mode de vie spécifique de chaque occupant. Des études sont d’ailleurs d’ores et déjà en cours pour élaborer le futur standard de calcul, mais aussi pour se pencher sur la question des logiciels et de leur harmonisation, gage de la cohérence des résultats du futur DPE.

Un planning qui se précise aussi…

La DHUP a profité de la réunion pour évoquer avec plus de précision le planning de la mise en œuvre de la refonte du DPE. L’Ademe et la DHUP vont ainsi poursuivre leur analyse des contributions et attendre les retours des études en cours avant de présenter le futur modèle de DPE, probablement à la rentrée 2019. La parution des textes réglementaires devraient ensuite intervenir au début de l’année 2020 pour une entrée en application à l’été suivant. Ainsi, la DHUP espère respecter le planning imposé par l’entrée en vigueur de l’opposabilité du DPE au 1er janvier 2021.


« Retour aux actualités
Batis'Group
BATIS'EXPERT
TECHNIDIA
DIAG'AGENCES
BATIS'VERIF