Suivez-nous sur
  • 02 28 25 08 39
  • Du lundi au vendredi de 8h00 à 18h15
  • contact[at]batis.group

DES PISTES POUR LA REFONTE DU DPE


Date de publication : 14/06/2019

Actuellement en cours de concertation, le projet de réforme du Diagnostic de performance énergétique (DPE) avance à petits pas. Un groupe de travail planche actuellement sur le sujet et vient d’émettre des idées pour faire évoluer ce diagnostic vers plus de fiabilité et de clarté.

Un format plus lisible et compréhensible

Les premières pistes présentées par le groupe de travail concernent la forme même du rapport du DPE. Il s’agirait de rendre l’information beaucoup plus claire notamment par l’introduction de visuels apportant des éléments de compréhension comme un diagramme circulaire représentant la consommation d’énergie par poste (chauffage, production d’eau chaude, etc.). Pour renforcer l’impact et l’importance de l’étiquette CLIMAT, le groupe de travail souhaiterait qu’elle devienne obligatoire dans les annonces immobilières, mais aussi que le chiffre brut des émissions de CO2 soit rendu plus appréhendable par l’introduction d’une équivalence-carbone, par exemple un trajet de véhicule.

Fiabiliser par la simplification

L’autre enjeu de la refonte du DPE, hormis sa meilleure lisibilité, est sa fiabilisation afin de préparer sa future opposabilité. L’une des pistes évoquées par le groupe de travail est la réduction du nombre de classes énergétiques avec la fusion des classes F et G. Le groupe de travail a également débattu de l’opportunité de modifier la conversation en euros de la consommation d’énergie en proposant l’application d’une fourchette de prix plutôt qu’un prix fixe, sans pour autant trancher définitivement la question. Reste maintenant à attendre la rentrée 2019 pour connaitre avec plus de précisions les arbitrages lors de la présentation des textes définissant le futur DPE.


« Retour aux actualités
Batis'Group
BATIS'EXPERT
TECHNIDIA
DIAG'AGENCES
BATIS'VERIF